Région de Khizi

Distance de Bakou

104 km

Population

15 300

Comment y aller

Transport routier : autocars Bakou-Khizi

 

 

À une distance de 104 km de Bakou, se trouve la région montagneuse de Khizi, avec son climat doux et sec. Ici, se situe l’une des principales attractions naturelles de la région : la montagne légendaire de Bechbarmag, ainsi appelée en raison de sa forme inhabituelle, qui ressemble à une main de pierre menaçant l’ancienne route des caravanes. Au sommet de la montagne, entre les dents de ses roches, se trouvent les ruines du sanctuaire Khizirzinde (« Khizir éternel »).

Tous les voyageurs connaissent cet endroit, car on ne peut l’éviter quand on prend la route menant de la capitale vers le nord. Ce rocher attire beaucoup de touristes. Les conducteurs locaux ont l’habitude de faire une pause dans cette partie de la route. Vous pourrez sortir de la voiture, vous dégourdir les jambes après un long voyage, boire du thé, manger un barbecue ou du maïs, si la saison le permet. Les personnes intéressées pourront visiter la mosquée qui se trouve juste à côté.

Il y a beaucoup de monuments historiques dans la région. La tour Bechbarmag, construite au milieu du VIIIe siècle, se trouve à une distance de 9 km de la ville principale de la région. Les ruines d’une ancienne ville du Ve siècle sont situées à une distance de 8 km, tandis que le mausolée de Cheikh Heydar se trouve dans le village de Alachirin, à 5 km de la ville principale de la région.

Dans la région de Khizi, on trouve également un des plus beaux endroits de l’Azerbaïdjan : la réserve d’Altiagadj, appelée également « Djannat Bagi » (« Le Jardin d’Éden »). Les forêts couvrent 90 % du territoire de la réserve. La réserve elle-même a été créée pour prévenir l’érosion des flancs sud-est du Grand Caucase et conserver des espèces rares d’animaux et de plantes.

La région dispose également d’un petit zoo pour les touristes, qui représente la faune de la réserve. Dans ce zoo, voisinent des ours bruns, des cerfs, des chèvres de montagne, des cygnes, des singes et même des chiens de race. L’air pur et le silence, parfois interrompu par le cacardage des oies, donnent un véritable repos à l’âme, inspirée par la beauté incroyable des montagnes de la région.

MontrerCacher

L’histoire nous dit que dans la région d’Altiagadj, à l’époque des Chirvanchahs, il y avait un arrêt pour les caravanes. Le mot agadj ne signifie pas seulement « arbre », mais aussi une mesure de longueur (égale à 7 km) qui était autrefois en usage. Si l’on traduit le mot comme une mesure de longueur, Altiagadj peut donc être traduit par : « six agadj », soit 42 km, ce qui équivaut à la distance jusqu’à la ville de Chamakhi. Il y a longtemps, une ancienne route de caravanes, reliant Chamakhi à Derbent, traversait cette région. Aujourd’hui encore, les amateurs de randonnée utilisent cette route pour aller à Maraza et Chamakhi.

À une distance de 8 km de Khizi, se trouve le centre de loisirs Gizilgazma, où se situe la maison-musée du fondateur du drame théâtral en Azerbaïdjan : Djafar Kabbarli. En outre, à Khizi, est né un autre représentant éminent de la littérature azerbaïdjanaise : le poète Mikayil Muchfig, dont la maison-musée est également ouverte aux visiteurs.

Carte

Galerie de photos

Loisirs et Divertissements

Publicité

Météo

5 Janvier Pression: 767 Mm 6 Janvier 765 Mm

Nous trouver sur les réseaux sociaux

Multimédia