Chamkir

Chamkir

La région Chamkir dont le centre administratif est la ville Chamkir, est située à l’ouest de l’Azerbaïdjan, à 399 km de Bakou. Le climat favorable , l’héritage riche culturel et historique, l’infrastructure dévéloppée font de Chamkir un objet de l’attraction des touristes.

Selon des estimations prudentes, la ville existe depuis Ye siècle et son épanouissement est tombé sur la période de 1X à X1 siècles. A l’époque, c’était la ville musulmanne florissant, qui participait activement dans le commerce internetional. En 1235 Chamkir avec Gandja a été occupé par les Mongols et a été détruit. Plus tard la nouvelle ville a grandi, mais la vieille a été abandonnée. Aujourd’hui sur la rive gauche de la rivière Chakirtchail, dans les vestiges de la ville Chamkir on mène les fouilles dans de larges proportions. En regardant les murs majestueux de la ville, les constructions de fortification et leurs contours, les restes des constrictions habitables, des structures du génie on peut jurer avec assurence sur le haut niveau culturel des citadins de ce temps-là.

Les pages allemandes de l’histoire de Chamkir éveillent l’intérêt particulier auprès des voyageurs. En 1819 les émigrés des terres de Wurttemberg en se sauvant des troubles des guerres de Napoleon ont atteint l’Azerbaïdjan, où on a fondé deux premières colonies : Elenendorf et Annenfeld ( à présent ce sont les villes Gueuil-Gueul et Chamkir), et plus tard encore quatre. Depuis cette époque à Chamkir sont restés pas mal de preuves historiques : les rues entières avec les maisons typiques allemandes, une belle église lutérienne, les parcs, la production de vin etc. A propos, les Allemands ont mis les bases à la vinification industrielle en Azerbaïdjan. Il faut rendre justice à la fibre enterpreneuriale des habitants de Chamkir eux-mêmes : partout, dans la région il y a des serres, on cultive les légimes pour l’exportation aux pays voisins.

Ce n’est pas étonnant, qu’en Azerbaïdjan, justement à Chamkir s’est ouvert le premier complexe de serres à haute technicité AzAqro pour la croissance des roses néerlandaises.

Chamkir d’aujourd’hui ce n’est pas seulement le passé historique, mais aussi c’est la ville contemporaine, qui offre aux touristes toute une gamme de possibilités. Ici, dans le parc municipal est situé un grand centre de distraction avec plus de 150 attractions, coupant la respiration. La Bibliothèque du centre de la jeunesse intellectuelle « ZAKA » est liée au réseau de bibliothèque culturelle Follett internetional, le réseau le plus vaste dans le monde, qui fournit un accès aux éditions électroniques innombrables et aux produits audivisuels. Et la galérie marchande West Gate à la longueur de deux kilomètres, unifie les zones commerciales des noms de marque des plus connus, locaux et universels.

Carte

Loisirs et Divertissements

Publicité

Météo

19 Janvier Pression: 769 Mm 20 Janvier 770 Mm

Nous trouver sur les réseaux sociaux

Multimédia