Questions fréquemment posées

Questions fréquemment posées

  1. L’Azerbaïdjan est un pays musulman. Quelle est l’attitude envers les représentants des autres religions ?

    L’Azerbaïdjan est un pays musulman, mais il reste quand même tolérant envers les autres religions, nationalités et cultures. Beaucoup d’églises orthodoxes, une paroisse et une église catholiques et quelques synagogues fonctionnent dans la ville de Bakou et dans les différentes régions du pays. Le 10 juin 2012, un monument dédié au pape Jean-Paul II a été érigé à Bakou, en l’honneur de la célébration du dixième anniversaire de sa visite en Azerbaïdjan. Bakou maintient des contacts culturels et humanitaires étroits avec le Vatican, Moscou et Jérusalem, et est l’auteur d’un certain nombre d’initiatives dans le domaine du dialogue interculturel et interreligieux. Notamment, il est l’organisateur du Forum mondial sur le dialogue interculturel, qui se tient en Azerbaïdjan tous les deux ans, avec la participation de personnalités religieuses, culturelles et politiques du monde entier, ainsi que d’organisations internationales.

     

  2. Mon visa peut-il être refusé, et pourquoi ?

    Les raisons peuvent être différentes. Il est important que le consul ne vous soupçonne pas d’intentions en matière d’immigration. Vous devez faire état de liens solides avec votre pays, votre famille, vos enfants, vos comptes bancaires, et avoir un bon travail ou une propriété. Il est cependant impossible d’obtenir un visa pour l’Azerbaïdjan si vous avez déjà un visa pour la « République autoproclamée du Haut-Karabakh ». Le Haut-Karabakh est une partie intégrante de l’Azerbaïdjan, occupée par les troupes arméniennes. Naturellement, l’Azerbaïdjan reste très sensible aux cas de visites touristiques dans le Haut-Karabakh, territoire contrôlé illégalement par l’Arménie.
    L’Azerbaïdjan passera bientôt à un système électronique de délivrance des visas, ce qui facilitera l’entrée pour les étrangers et les personnes sans nationalité : ceux-ci n’auront plus besoin de venir à l’ambassade ou au consulat, ni de perdre leur temps dans des files d’attente. Les versions électroniques des formulaires et toutes les informations nécessaires relatives au visa seront affichées sur les sites web des ambassades et des consulats d’Azerbaïdjan.

     

  3. Les hôtels, les magasins, etc., en Azerbaïdjan acceptent-ils des paiements en dollars ou en euros ?

    Les paiements en dollars ou en euros ne sont pas acceptés dans la plupart des entreprises, y compris dans les restaurants et les bars, ainsi que dans les grands magasins. Si vous n’avez pas besoin d’un taxi, nous vous conseillons de procéder au change une fois arrivé à votre destination, car les taux de change sur place seront sans doute moins élevés qu’à l’aéroport. Toutefois, la différence est faible. Par conséquent, si vous ne devez pas changer beaucoup d’argent, vous pouvez le faire en toute sécurité à l’aéroport.

     

  4. Je ne parle pas la langue azerbaïdjanaise, est-ce un problème ?

    Les Azerbaïdjanais sont très amicaux, et s’ils ne parlent pas votre langue, ils trouveront quelqu’un qui peut vous aider. Dans la plupart des destinations touristiques, telles que les restaurants, les hôtels et les sites de loisirs, il est facile de trouver quelqu’un qui parle russe ou anglais. Si vous avez besoin d’aide dans la rue et que vous ne parlez que l’anglais, nous vous recommandons de vous adresser plutôt aux jeunes, car en Azerbaïdjan, les jeunes apprennent surtout l’anglais et le russe, tandis que les adultes maîtrisent mieux la langue russe.

     

  5. Est-il possible de visiter le Haut-Karabakh ?

    En raison de l’occupation arménienne du Haut-Karabakh et des régions avoisinantes, il est impossible pour l’instant de visiter le Haut-Karabakh. Les personnes qui visitent le Karabakh depuis le territoire d’Arménie deviennent automatiquement persona non grata en Azerbaïdjan et peuvent être considérées comme des personnes entrées illégalement sur le territoire reconnu de la République d’Azerbaïdjan. De ce fait, ils peuvent alors faire l’objet d’une expulsion du pays.

     

  6. Quel est le coût moyen de la vie en Azerbaïdjan ?

    Le coût moyen de la vie en Azerbaïdjan, pour les touristes étrangers, peut être estimé à environ 120 USD par jour, en prenant en compte l’hébergement, la nourriture, ainsi que des visites modérées des curiosités et des lieux de divertissement et de loisirs.

     

  7. Que signifie le nombre d’étoiles dans le cas d’un hôtel ?

    • ★ – hôtel de classe économique avec un service réduit au minimum (le service de ménage quotidien n’est ainsi pas toujours inclus). Toutes les chambres sont du même type. Le coût de la vie dans ces hôtels varie généralement de 20 à 50 manats/nuit.

    • ★★ – hôtel à petit budget avec un service minimum, mais le ménage quotidien y est obligatoirement assuré. Ces hôtes ont un ou deux types de chambres. Le coût du logement dans cette catégorie varie de 25 à 55 manats/nuit.

    • ★★★ – hôtel de classe moyenne avec un ensemble standard de services : nettoyage quotidien des chambres, salle de bains, télévision, minibar et un réfrigérateur dans chaque chambre. L’hôtel peut posséder une laverie pour les touristes, une piscine, un centre de remise en forme, un centre d’affaires, un endroit où le petit-déjeuner est normalement servi. L’hôtel dispose de différents types de chambres. Le coût du logement dans cette catégorie peut varier de 50 à 80 manats/nuit.

    • ★★★★ – hôtel haut de gamme offrant tous les services ci-dessus, ainsi que des services spéciaux (comme des soins de type spa, massage, plusieurs bars et restaurants, des salles de conférence, etc.). Le prix des chambres dans ces hôtels est généralement beaucoup plus élevé que la moyenne. Le prix d’une chambre peut varier de 80 à 150 manats/nuit.

    • ★★★★★ – hôtel de luxe. Il se distingue par une vaste gamme de services supplémentaires. Le client bénéficie d’une attention personnalisée ; tous ses désirs sont pris en compte. Le prix des chambres et le coût des services supplémentaires dans ces hôtels sont plutôt élevés. Typiquement, les hôtels les plus connus dans le monde cherchent à faire partie de cette catégorie. Malgré la différence de systèmes, on attribue généralement cinq étoiles à un hôtel possédant le plus haut niveau de service. Le coût du séjour dans un hôtel de luxe commence généralement à partir de 120 manats et peut même atteindre 200 à 400 manats/nuit en moyenne, en fonction du type de chambre.

      Certains hôtels cherchent même à obtenir 6 ou 7 étoiles, mais cette attribution n’est pas encore devenue une pratique générale de l’hôtellerie et reste plutôt un « coup » de marketing. Il convient de noter qu’il existe des cas où certains hôtels s’attribuent eux-mêmes des étoiles. Par conséquent, nous vous recommandons vivement de vérifier la présence d’un certificat officiel délivré par l’État sur la conformité des services de l’hôtel à la classification. En règle générale, on peut savoir si l’hôtel a été certifié sur la base de la plaque qu’on trouve à l’entrée de l’hôtel et qui porte le nombre d’étoiles et le nom de l’autorité de certification – la commission officielle du ministère de la Culture et du Tourisme.

       

  8. Combien d’heures de vol faut-il pour aller à Bakou ?

    Bien sûr, cela dépend d’où vous partez. Il faut environ 2h30 de vol depuis Moscou, 6h15 depuis Londres, 4h20 depuis Rome, 4h15 depuis Vienne, 5h10 depuis Paris, 2h30 depuis Istanbul, 5h30 depuis Francfort, 3 heures depuis Dubaï et 6h30 depuis Pékin. Pour plus d’informations, nous vous invitons à visiter les sites web des compagnies aériennes desservant l’Azerbaïdjan.

     

  9. C’est la première fois que nous allons en Azerbaïdjan. Qui faut-il contacter en cas de problème pendant les vacances ?

    Si vous avez acheté un voyage organisé impliquant des services, vous pouvez contacter l’agence de voyage qui vous accompagne dans le pays. Nous vous recommandons également de bien noter les contacts de votre ambassade en Azerbaïdjan. Il est aussi conseillé de faire des copies de tous vos documents afin de pouvoir les restaurer en cas de perte. Vous pouvez obtenir toutes les informations nécessaires en appelant le Centre d’information du ministère de la Culture et du Tourisme au numéro court suivant (+99412) 147, ainsi que le Centre d’information touristique de Bakou au numéro (+99412) 498-12-44.

     

  10. Peut-on boire l’eau du robinet à l’hôtel sans danger ?

    Non, car l’eau du robinet n’est pas tout à fait conforme à toutes les normes. Il faut d’abord faire bouillir l’eau du robinet avant de la boire. Vous pouvez toujours acheter de l’eau en bouteille.

     

  11. Peut-on séjourner en Azerbaïdjan sans crainte ?

    La République d’Azerbaïdjan continue à être l’un des pays qui possèdent les taux de criminalité les plus bas. Il n’y a presque pas de criminalité de rue, et les promenades dans les rues jusqu’à 3 heures du matin sont ici assez fréquentes. Cependant, il faut toujours prendre certaines précautions, comme celles que vous prendriez pour visiter un nouveau pays ou une grande ville pour la première fois.

 

Publicité

Météo

18 Janvier Pression: 771 Mm 19 Janvier 770 Mm

Nous trouver sur les réseaux sociaux

Multimédia