Comment peut-on se reposer en Azerbaïdjan à un prix raisonnable

Il y a un opinion, que le repos en Azerbaïdjan, surtout dans la capitale de l’Etat, est un plaisir assez cher. C’est vrai jusqu’à un certain point, car un grand nombre d’hôtels, de restaurants et d’établissements de statut fonctionnent dans la ville. Ils peuvent satisfaire le goût des clients les plus exigeants. Mais d’autre part on ne doit pas affirmer, que ce ne sont que les possesseurs des bourses bien garnies peuvent se reposer là à leur aise. Depuis plusieurs années l’Etat développe la sphère du tourisme en Azerbaïdjan et dans la région de la capitale particulièrement :les hôtels de différentes catégories s’augmentent, l’infrastructure du service s’améliore et multiple. Nous vous assurons, qu’à Bacou on peut venir et passer son temps parfaitement, ayant le budjet qui ne pas assez grand ! Faisons argumenter cette affirmation.

  • ROUTES

    La planification était toujours le garant de l’économie. Tâchez de déterminer le temps de votre futur voyage le plus tôt possible et alors vous arriverez à économiser considérablement l’argent de vos billets d’avion. Assez souvent, à l’intersaison, surtout au mois de janvier (ou février), les compagnies aériennesfont des actions de rabais, grâce auquels on peut acquérir les billets non seulement pour la période fixée, mais aussi à toutes autres dates dans l’année courante. En particulier AZAL-transporteur aérien d’Etat de l’Azerbaïdjan a de telles compagnies. Outre cela la série de compagnies aériennes de budjet, connues dans le monde loy-cost telles que Wizz Air, Flydubai ou Pegasus Airlines réalisent les vols en Azerbaïdjan. Par exemple, les avions Wizz Air font les vols suivant l’itinéraire Bacou-Boudapest-Bacou deux fois par semaine. A son tour à Boudapest le réseau de Wizz Air unit 34 directions des vols à travers tout le monde et peut servir les portes logistiques en Azerbaïdjan pour les touristes. Quant aux tarifs, ils sont incroyables tout simplement : le prix des billets pour les vols Wizz Air à Bacou prend le départ à partir de 60 euros (à une seule direction, y compris les impôts). Les prix de Flydubai et de Pegasus Airlines sont un peu hauts et prennent le départ à partit de 160 manates (151 euros) aux vols de l’Europe en Azerbaïdjan. Il faut noter, que le trait commun de plusieurs compagnies aériennes de budjet est l’absence de services complémentaires, dont les autres transporteurs gâtent leurs passagers (la nourriture gratuite, les distractions au bord etc.). Mais avec cela, par exemple vous pouvez toujours acheter la nourriture ou commander la projection du film sur le monitor pendant les vols de Flydubai.

    Si votre désir visiter l’Azerbaïdjan s’est trouvé spontané ou bien vous avez eu une semaine libre à l’improviste, mais on ne voulait pas perdre la possibilité d’économiser, alors ne vous désespérez pas, parce qu’on peut toujours se tirer d’affaires en trouvant une issue alternative. Par exemple, on peut se rendre en Azerbaïdjan en train ou en autobus régulier de la Russie et de quelques autres pays. Ainsi, le prix des billets en train de Moscou à Bakou prend part à partir de 131 euros (6.189 roubles),de Rostov à Bakou – à partir de 68 euros (3.243 roubles) ; venir à Bakou de Kharkov par le train, ça coûtera 107 euros (1.685 grn) et plus, et de Tbilissi – 12 euros (30 laris) et plus.

    Le voyage en autobus régulier sera encore plus bas. Ainsi, les billets de celui de Moscou – Bakou coûtent 78 euros (3.700 roubles). (A propos, l’itinéraire de l’autobus passe par Rostov).Et le prix des billets de l’autobus de Tbilissi à Bakou coûtent les mêmes 12 euros.

  • Séjour

    Certainement, si le budjet permet, vous pouvez descendre aux hôtels Hilton,JW Marriott Hôtel Absheron Baku etc ; ici les prix sont presque pareils aux prix des autres hôtels de ces marques au monde entier. Pourtant, dans la capitale il y a pas mal d’autres hôtels, moins célèbres et proposant le bon service aux prix assez modérés. En particulier, on peut faire attention aux hôtels à 3 ou 4 étoiles. Parmi eux il y a l’hôtel Comfort Inn Hôtel, situé sur le territoire de l’Autogare Internationale de Bakou. Le prix d’un numéro de standart avec le déjeuner pour deux personnes atteint ici 50 manates (47 euros). Mais le prix prend part à partir de 30 manates (28 euros) pour une personne, si c’est un groupe, qui séjoure ici avec la nourriture 3 fois par jour. Si vous voulez plus près du centre de la ville, alors on peut vous recommander l’hôtel Irshad Hôtel, où la chambre à deux personnes avec le déjeuner vous coûtera 90 manates (85 euros). Ou vous pouvez choisir l’hôtel à 4 étoiles Central Park, qui est situé à cinq minutes de marche de la place des Fontaines,du quai, non loin des boutiques à la mode.Ici on vous propose une chambre standardisée avec le déjeuner à 100 manates (94 euros). Pas mal de petits hôtels-boutiques confortables se trouvent dans le centre historique de Bakou- dans la Vieille Ville – on l’appelle aussi Itcheri Chahar. Parmi eux il y a Suktan Inn, Atropat Hôtel et d’autres. Et ces variantes sont nombreuses. Attendu qu’aujourd’hui bien des gens savent se servir des systèmes online pour réserver les chambres à la manière de booking.com. Là on peut prendre connaissance des caractéristiques non seulement de tels ou tels hôtels dans le monde, mais aussi réserver la chambre pour les dates fixées. Mais avec cela nous ne vous recommandions pas vous orienter sérieusement aux prix proposés : assez souvent sur place le prix peut être plus bas, que sur le site (des commissions y compris).Bien sûr que vous avez des amis ou des parents en Azerbaïdjan. Peut-être, vos connus les ont. Ne manquez pas de vous adresser à eux pour en avoir un conseil : généralement, les habitants du pays connaissent mieux les variantes les plus avantageuses sur le logement dans leur ville natale. On vous aidera certainement. Et encore un conseil : si vous avez choisi un hôtel en Azerbaïdjan pour vous, en vous profitant des possibilités du réseau de l’Internet, alors trouver l’adresse électronique de cet hôtel et envoyez-y toutes les questions et propositions, qui vous intéressent. A Bakou la plupart des hôtels pratiquent une méthode individualisée aux clients et il n’est pas exclu qu’on vous offrira un bloc de services selon les prix vous satisfaisant.

    Parlant des hôtels fashionables on peut dire qu’ici il y a aussi une variante d’économiser. Par exemple, l’hôtel Fairmont à Bakou est l’hôtel de la marque célèbre, qui est inclu dans le livre de bonus The Entertainer Travel 2014 et on peut l’acheter en 3-4 $ sur ebay, par exemple, si on pose le recherche correspondant ou bien en recevoir en cadeau, à condition de commander le livre de complexe de rabais The Entertainer Dubai 2014 du site www.theentertainerrus.com. Il faut noter, que le vouche, c’est-à-dire le bon d’échange, qui est inclu dans ce livre vous permettra d’acheter une nuit à l’hôtel Fairmont Baku et recevoir la deuxième nuit gratuitement. Enfin, si vous voulez rester à Bakou pour un délai d’un mois ou plus, choisissez alors la variante tout à fait raisonnable : louez le logis. Dans la capitale les prix des appartements à louer sont très différents et ça dépend de l’éloignement du centre d’affaires et prend le départ à partir de 300 manates (285 euros) par mois.

    Vous pouvez prendre les renseignements sur le bail plus détaillés dans les grandes agences immobilières, telles que New Europ (www.neweurop.az), par exemple.

  • Alimentation

    Un grand nombre de restaurants et de cafés fonctonnent à Bakou. Ils sont de toutes classes et catégories à partir des fastfoods du réseau à la manière de McDonalds et KFC jusqu’aux chers établissements de qualité dans le genre du fameux restaurant Chinar. Outre cela, dans la ville il y a un grand nombre de petits restaurants pas très chers, qui offrent les repas nationaux aussi que les repas de la cuisine européenne. Donc, vous n’aurez pas faim.

    Le prix moyen dans les restaurants solides de la capitale fait 25 manates (23 euros) environ. Dans les cafés ou restaurants de qualité moyenne on peut déjeuner ou dîner pour 8-10$. Il faut savoir, que dans la journée beaucoup de restaurants, même assez fashionables proposent le menu, dit business-lunch, qui se compose d’un assortiment standardisé des repas : le premier repas, le deuxième repas, la salade et un boisson au choix. En règle le temps du fonctonnement de telle offre est limité par le temps de 12 :00 jusqu’à 15 :00, et le prix coûte 5-8 manates (4,5-7,5 euros). Par exemple, vous pouvez dîner dans le restaurant Ud, qui est décoré en style national et se trouve au centre même de Bakou dans le bâtiment du centre International de mougame : puis, vous pouvez dîner dans La Strada – un célèbre restaurant, situé derrière le Conservatoire d’Etat et dans la plupart des établissements pareils.

    Mais peu de monde sait, qu’un grand nombre de cafés fonctionne au centre de la ville, où on peut faire vite bonne chère pour un somme assez modéré. Enfin, on peut faire ses provisions aux supermarchés, acheter des salades et des plats, prêts à réchauffér, ou quelques demi-produits pour les préparer soi-même. Un peu d’imagination et votre repas copieux est assuré !

  • Les régions

    K’Azerbaïdjan n’est pas en vie seulement par sa capitale : dans les régions du pays vous pouvez trouver beaucoup de possibilités, très-très intéressantes pour votre repas de budjet et étoffé en même temps. Il faut noter, que dans les régions le choix des établissements où le séjour et l’alimentation ne sont pas très chers, est beaucoup plus nombreux,que dans la capitale. C’est ici, loin de l’agitation de la ville, au sein de la nature sont situés de nombreux motels, pensions, sanas et stations de repos. Par exemple, à Chéki pour le prix de 20 manates (19 euros) par jour tout bonnement, vous pouvez descendre à l’hôtel historique « Chéki - caravan sérail » dans la chambre à un lit avec le petit déjeuner. Ce n’est pas un simple hôtel, mais aussi une des plus fameuses curiosités de la ville – un vrai caravan sérail du XY111e siècle. Si vous voulez vous reposer au bord de la mer – alors rendez-vous à Nabragne, la célébre station d’eaux. Ici on peut demeurer à Atlant – le centre de repos et de distraction. Pour 45 manates (42,5 euros) par jour à une personne, on vous installera à l’hôtel, on vous pourvoira de la nourriture trois fois par jour, avec plus de 50 sortes de distractions. Outre cela, on peut louer un cottage sans alimentation pour 30 manates (28 euros) par jour dans les plusieurs lieux d’eaux assez connus de l’Azerbaïdjan. Généralement, dans tels lieux on peut trouver sans peine un café ou un restaurant où on vous nourrira pour 5-10 manates (4,5-9,5 euros) « de tout leur cœur ». Mais c’est le plaisir particulier – d’organiser un pique-nique improvisé avec le chachlyk et les pommes de terre cuites au four, en s’installant au coin pittoresque dans la forêt ou dans le pavillon près du ruisseau.

    Le repas dans une ville d’eau Naftalan peut-être un choix excellent. Naftalan est connu par son célèbre gisement unique du pêtrole curatif. Le complexe Chinar Hôtel& Spa Naftalan fonctionne ici. C’est le complexe fashionable et en même temps pas cher. Le prix du séjour dans ce complexe prend part à partir de 70 manates (66 euros) et se compose pas seulement d’une pension complète, mais aussi des procédures curatives. Il est curieux de savoir, qu’à Naftalan il y a « le musée des béquilles » - unique dans le monde. Ici on peut voir des centaines de béquilles de différentes constructions et dimensions. Elles sont laissées et signées par ceux, qui ne pouvaient pas se déplacer sans béquilles, quand ils sont arrivés à Naftalan.

    Aux régions les distractions sont aussi au point. A Goussary on peut faire du ski en hiver, et se promener sur les chevaux en été ; à Mingatchevir on peut naviguer sur les canots ou hors-bords le long de la rivière Coura. La région Gabala est le centre, qui attire les amateurs des distractions de complexe. C’est justement ici, où il y a le parc des attractions en plein air, le plus grand parc au Caucase – Gabaland.

    Donc, osez, apprenez, cherchez les meilleures variantes et alors, nous en sommes sûrs, le repos en Azerbaïdjan ne vous exigera pas de grands frais matériels et avec cela resteront dans votre mémoire pour longtemps.

 

Publicité

Météo

5 Janvier Pression: 767 Mm 6 Janvier 765 Mm

Nous trouver sur les réseaux sociaux

Multimédia